les solides géométriques

Logo

Homemade Montessori

En Alsace, c’est déjà notre deuxième semaine d’école à la maison, mais pour beaucoup aujourd’hui était le premier jour ! On ne sait pas toujours bien par où commencer. Ici mon fils est scolarisé à l’Ecole Montessori Mulhouse et ils ont été très réactifs et nous ont envoyé des fiches personnalisées pour savoir où en étaient nos enfants et quoi faire avec eux.

Forcément à la maison on n’a pas le matériel Montessori… Mais Montessori c’est aussi une philosophie pas que du matériel donc on fait avec ce qu’on trouve chez nous, on adapte. Je vais vous transmettre les activités qu’on a fait cette semaine qui ne demande pas ou peu de matériel précis.

Les solides géométriques

les solides géométriques

C’est une façon d’aborder les formes géométriques 3D en les manipulant. Alors pour les débutants on n’en introduit pas plus de trois d’un coup et on attend que l’enfant les ai bien intégrées avant de passer à la suivante.

Sur ce site, vous trouverez les PDF avec la nomenclature et les images que vous pourrez imprimer.

Je ne suis pas une pro du Montessori donc j’adapte à ma sauce en fonction de ce je sais et de ce que je trouve. On prend donc les trois premières fiches des solides géométriques (ou celles que l’enfant connait déjà) et on les nomme. Moi j’avais mis toutes les formes que j’avais trouvées à la maison qui correspondaient dans un petit panier. On propose le panier et on demande à l’enfant d’associer la forme réelle à la forme dessinée. Ensuite on peut lui demander de les reconnaître les yeux fermés, juste en les touchant.

La pédagogie Montessori est beaucoup basée sur l’exploration sensorielle. Il faut laisser l’enfant utiliser le plus de sens possibles pour bien intégrer un concept.

Rappelez-vous également qu’un enfant apprend mieux dans le mouvement, il n’a pas besoin d’être assis à table. Ici, il a choisi de travailler par terre et c’est très bien si c’est comme ça qu’il est à l’aise. L’important est que sa posture ne soit pas un frein à l’apprentissage et le fait de rester assis sur une chaise peut demander beaucoup d’efforts à un enfant. Cette énergie qu’il déploiera à cet effet ne sera donc pas utilisée pour l’apprentissage, ce serait trop dommage !

L’apprentissage de l’écriture avec a pédagogie Montessori

Chez les petits montessoriens, on fait tout à l’envers ! On apprend d’abord les minuscules cursives. On part du principe que l’enfant qui aura appris les lettres en cursive n’aura aucun problème à intégrer le script et que l’enfant aura plus besoin de savoir reconnaître les minuscules dans un premier temps que les majuscules.

Le matériel

Alors pour ceux qui ont envie d’investir entre 10 et 20€ il y a ce livre qui est très sympa : » Les lettres à toucher de Balthazar ». On est en plein dans la pédagogie Montessori, lettres rugueuses en cursive. Mais si vous ne voulez pas acheter de matériel spécifique, j’ai des solutions à vous proposer.

Les lettres à toucher de Balthazar lettres rugueuses

lettres cursiveOn trouve une belle typographie en cursive et on imprime en grand trois lettres. Vous n’avez pas d’imprimante ? décalquez-les en mettant une feuille blanche sur l’écran de votre ordinateur. On choisit trois lettres pour commencer, de préférence qui ne se ressemble pas phonétiquement, on va donc éviter d’apprendre le « m » et le « n » ou le « f » et le « v » ou encore le « p » et le « b » en même temps.

Ensuite trouvez un petit bac et dans l’idéal, du sable. Ici j’ai utilisé un bac en bois du comptoir de Mathilde (on m’avait offert une méga tablette de chocolat dedans :D) que j’avais conservé et du sable qu’on a rapporté de Normandie cette été (je savais que ça me servirait à quelque chose). Mais on peut très bien prendre un plat à tarte et de la chapelure (si vous avez un peu de pain dur passez le direct au mixeur plutôt que de le jeter) ou de la farine.

La méthode

lettres dans le sableSi on a des lettres rugueuses, on fait suivre la lettre à l’enfant avec le doigt pour qu’il la mémorise aussi avec le toucher (comme dit plus haut, plus on arrive à utiliser de sens différents plus l’apprentissage sera facile). A défaut des lettres rugueuses, on utilisera notre feuille imprimée pour que l’enfant intègre le geste en suivant sur la ligne de la lettre avec le doigt. Si vous avez une tablette, l’application « J’écris en cursive – Alphabet et liste de mots » qui permet aussi de faire ce travail. Après on fait refaire la lettre dans le sable avec le motif à côté. On peut laisser l’enfant s’entraîner seul car le but de le faire dans le sable est de ne pas se focaliser sur l’erreur. L’erreur n’est pas définitive, on peut l’effacer définitivement. L’enfant doit apprendre à s’auto-corriger en regardant le modèle et en le comparant avec sa réalisation. Nous ne devons pas passer notre temps à leur montrer où ils se trompent mais plutôt souligner leurs progrès et leurs réussites. L’encouragement est à la base de la Discipline Positive. Cette méthode éducative est en total accord avec la pédagogie Montessori.

Vie pratique

Ahhh ! Rien de mieux que des exercices de vie pratique dans ce moment de confinement. C’est des moments partagés, c’est un coup de main, c’est la mise en place de bonnes habitudes…

Je vais vous donner quelques exemples :

Ici on fait un gâteau, oui ça semble banal comme activité mais pour l’enfant c’est l’accès à la vie de grand. On fait comme maman et papa. On travaille la motricité, on apprend à cuisiner, on est utile pour la famille. D’ailleurs, dans la Discipline Positive, l’un des principes (adlérien) de base est que tout être humain a un besoin d’appartenance et d’importance (contribution), ce qui en fait un être social. Intégrer l’enfant dans les tâches quotidienne est donc un très bon moyen de l’aider à se sentir bien et cela lui permet aussi d’intégrer des mécanismes qui lui permettront d’être petit à petit toujours plus autonome.

Atelier cuisine

Toujours dans la même optique ici, nous faisions le ménage ensemble. Il a lavé le bidet et le lavabo pendant que je passais l’aspirateur et nous avons passé la serpillière ensemble après, chacun sa zone.

Vie pratique, nettoyage

Les versés

Les versés

Je vais faire une petite section à part pour les versés. Donc sur cette photo vous voyez un super cadeau qu’on reçu mes enfants, il s’agit d’un bac de riz soufflé. On peut l’utiliser déjà chez les tout petits vu que c’est comestible. C’est un super outil pour des activités sensorielles avec les petits et très bien pour les premiers versés chez les plus grand. A défaut un paquet de riz fait l’affaire. L’idée étant de passer le riz d’un contenant à un autre, d’abord en utilisant les deux mains puis une, en utilisant des contenants de différentes tailles et formes.

Après on applique ça avec la carafe d’eau à table. L’enfant peut avoir comme mission de servir tout le monde. Les enfants adorent avoir des responsabilités. Ici c’est lui qui verse l’eau, lui qui va chercher le courrier, lui qui ouvre la voiture, lui qui appuie sur les boutons d’ascenseurs (bon ça, ça ne va pas arriver tout de suite…). L’idée est vraiment qu’il sente qu’il a sa place dans la famille et qu’il est utile !

La méthode de Singapour

La méthode de SingapourBon là je vais m’éloigner un peu du sujet. On est plus dans la pédagogie Montessori et il faut du matériel. Mais je trouve cet outil vraiment intéressant et reste proche de la philosophie Montessori car on utilise la vue et le toucher pour accéder à des concepts théoriques. Je voulais donc le partager quand même. Il faut compter entre 10 et 20€ pour l’achat des cubes Mathlink, inspirés de la méthode de Singapour.

On est dans une première approche du calcul. Ces petits cubes colorés peuvent s’encastrer entre eux. On les utilise pour dans un premier temps refaire un modèle, puis compléter une suite logique et les exercices deviennent peu à peu plus compliquer pour aborder les additions, les soustractions et les volumes.

Par exemple on peut faire un groupe de 5 cubes rouges et 3 bleus, on les fait compter séparément à l’enfant et ensuite on les met ensemble pour en faire un seul et unique groupe, on refait compter à l’enfant qui voit que les cubes rouges sont toujours 5, les bleus toujours 3 et qu’ensemble ils forment un groupe de 8. Ou bien l’enfant doit reproduire un volume représenté. Les exercices sont vraiment très variés, c’est selon moi un bon investissement pour qui veut (ou doit) faire l’école à la maison.

Voilà j’espère vous avoir donner quelques outils utiles, je proposerais la semaine prochaine un nouvel article avec les activités qu’on fera cette semaine.

Pour en savoir plus sur notre association je vous invite à lire à regarder cet épisode que « m2a et moi ».

Allez à défaut de se serrer la main, on se serre les coudes… de loin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *